Gardia Club : site officiel du club de foot de LA GARDE - footeo

PAS DE MIRACLE POUR LE GARDIA

24 novembre 2015 - 15:27

PAS DE MIRACLE POUR LE GARDIA

Réduit à dix et privé de leur gardien pendant près d'une mi-temps, le Gardia est passé tout près de réaliser l'exploit à Rousset, avant de céder dans les dernières minutes du match pour finalement perdre 3-1, au terme d'une rencontre renversante. La première victoire attendra.

Dix minutes. C'est le temps qu'il aurait fallu soustraire à la rencontre face à Rousset pour permettre aux joueurs de La Garde de décrocher un succès héroïque, à l'issue d'un match aux multiples tournants. Le premier a d'abord lieu à la 48e, lorsque l'arbitre accorde un penalty à Rousset. La faute, elle y est. Après, la double peine, c'est sévère. Expulser mon gardien alors que le ballon continuait sa course en corner, on peut en discuter, regrette le coach Sébastien Pasqualini, contraint de faire rentrer un remplaçant dans les barres, qui remporte son duel, à la Tim Krul. Galvanisés par l'arrêt

« Je félicite mes joueurs, je ne peux rien leur reprocher »

de leur coéquipier, le Gardia ouvre alors le score quelques minutes plus tard et manque même de tuer le match dans les minutes qui suivent. En l'espace de six, sept minutes, on touche la barre et on se retrouve à cinq mètres des cages sans réussir à la mettre au fond.​

 

La suite est plus triste pour les joueurs varois. Les minutes défilent et finissent par avoir raison du Gardia, qui se fera égaliser à la 80e minute, avant de céder sur le coup d'envoi et de se voir punir une dernière fois dans les toutes dernières minutes de la rencontre. On termine le match avec un latéral à l'épaule luxée contraint de rester sur le terrain et l'autre blessé. Avec mon joueur de champ dans les buts, c'est comme si tu finissait le match à sept contre onze.

 

Une défaite cruelle mais pas sans enseignement pour les hommes de Pasqualini,

« C'est cet état d'esprit qui nous permettra de nous en sortir »

qui en ressortent grandi. La frustration, c'est de ne toujours pas avoir gagner en championnat cette saison. Il faut conserver cet état d'esprit. Je félicite mes joueurs, je ne peux rien leur reprocher. Cette discipline, cette solidarité, cet état d'esprit qu'ils ont affiché, ce sont ces valeurs qui nous permettront de nous en sortir. Il faut à tout prix gagner dimanche, ce n'est pas plus compliqué. On a l'opportunité de recevoir consécutivement Pernes et Courthezon, deux équipes à notre portée. Il faut aller chercher la victoire, on en est capable.

Commentaires

Aucun événement

Reprenez en main le site de votre club !

20 novembre 2017 16:00

Reprenez en main le site de votre club !
Ce site est inactif depuis plusieurs mois, reprenez-le en main très facilement. Lire la suite