Gardia Club : site officiel du club de foot de LA GARDE - footeo

EL HASNOUNI : FRÈRES ET ADVERSAIRES

26 septembre 2014 - 10:24

EL HASNOUNI : FRÈRES ET ADVERSAIRES

Ne vous trompez pas, ce week-end St Rémy reçoit bien le Gardia Club lors du quatrième tour de la coupe de France. Si cette rencontre constitue un joli choc entre deux équipes de DHR, c'est aussi le duel entre deux hommes qui se connaissent bien. D'un côté il y a Adil, le Saint Rémois, de l'autre Mounir, le Gardéen. 

Les frères El Hasnouni se retrouvent ce dimanche. Une première pour eux sur les terrains de foot. Et après de longues saisons sur le champ, c'est bien sur les bancs de touche qu'ils vont s'affronter. Adil El Hasnouni a raccroché les crampons à la fin du dernier exercice pour passer aux côtés d'un homme qu'il connaît bien, Pierre Bernard. Il apprend les rouages de son nouveau poste : c'est plus compliqué d'être entraîneur que joueur. C'est frustant de ne pas pouvoir rentrer sur le terrain, confie avec ironie l'ancien milieu défensif de l'ASSR. Mais je prends du plaisir dans ce que je fais, rajoute-t-il. Adil sur le banc? C'est plutôt une bonne chose pour le Gardia selon son frère : je préfère qu'il soit sur la touche plutôt qu'au milieu. Surtout qu'il a les jambes pour continuer, souligne Mounir.

"ça va être rugueux, physique et surtout ils ne vont rien lâcher jusqu'au bout. A l'image du caractère de mon frère"

L'aîné des El Hasnouni est bien plus habitué dans ce rôle d'adjoint. L'ancien défenseur central a grandement contribué à la montée du Gardia l'an passé aux côtés du coach Pasqualini. Pour sa première saison en tant qu'entraîneur : on a eu la réussite de monter l'an passé. Véritable meneur d'hommes, il a inculqué son esprit à ses joueurs comme l'explique son cadet : ça va être rugueux, physique et surtout ils ne vont rien lâcher jusqu'au bout. A l'image du caractère de mon frère. Ce sera à nous d'être plus fort qu'eux, confie Adil. Sans véritablement connaître les individualités des Varois, St Rémy va pouvoir s'appuyer sur l'atout humain de son adjoint. Lui qui connaît mieux que personne l'homme qui sera dans le camp d'en face ce dimanche. Du côté du Gardia, les noms du onze de Pierre Bernard ressortent déjà du lot : forcément c'est une équipe avec des joueurs confirmés. S'ils allient la technique, le physique et l'état d'esprit du petit frère, c'est costaud. Malgré tout, on n'y va pas pour vendre des chapeaux, explique avec humour l'ancien défenseur central. Les ambitions ne sont pas vraiment cachées au Gardia.

Dimanche après-midi à la Petite Crau, le fief des St Rémois, le match entre les El Hasnouni sera au coeur des débats. Sur le terrain comme en tribune. Car un homme sera présent pour surveiller tout ça. Le père des deux adjoints : on n'est pas forcément les plus démonstratifs dans la famille, mais je suis sûr qu'il sera fier. Surtout avec le survêtement du Gardia que je lui donnerai pour l'occasion, conclut Mounir avec une pointe d'ironie dirigée vers son frère.

Commentaires

Aucun événement

Reprenez en main le site de votre club !

20 novembre 2017 16:00

Reprenez en main le site de votre club !
Ce site est inactif depuis plusieurs mois, reprenez-le en main très facilement. Lire la suite